L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

©2020 rhum héritage

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube
Atelier de dégustation à domicile.png

D'AUTRES SITES A VISITER

Devons-nous nous intéresser aux vins et autres spiritueux pour mieux comprendre le rhum?



Pour vous donner mon avis, je vous propose un petit article.

J’arrive à une phase où cette question m’est apparue naturellement. Afin, d’aller plus loin dans ma compréhension du rhum, devrais-je m’ouvrir, m’intéresser, ne serait-ce que théoriquement aux autres spiritueux?


Ma réponse est, oui.


Originaire de Martinique et de Guadeloupe, lorsque j’ai commencé à m’intéresser au rhum, je ne comprenais même pas que l’on s’intéresse au rhum de mélasse pour la dégustation. Pour moi, mélasse était égale à Baccardi, qui était égale à mojito. Je me prenais pour Al Pacino en sirotant un Trois Rivières cuvée du moulin, en pensant qu’on touchait au sein grâl!

Je me suis bien entendu vite rendu compte que cette analyse primitive était complètement fausse, mais nous reviendrons sur ça dans un autre sujet.

Tout ça pour vous dire qu’avec le temps et l’expérience, j’ai commencé à m’intéresser au type de rhum et aux pays producteurs. Mais également, au terroir, à la matière première, au processus de production, à la maturation, aux distilleries, aux EI (Embouteilleurs Indépendants)…


Première alerte

Au cours de mon apprentissage, je discute avec les amis des réseaux sociaux, que je retrouve dans différents groupes de rhums , mais également des groupes associants le rhum aux autres spiritueux. Puis on m’invite à rejoindre d'autres groupes: sur la bière, le champagne, le vin, le whisky, le cognac, le gin!

De nature curieuse, j’adhère à ces groupes. Je suis surpris d’y retrouver les mêmes guys que dans le rhum (Certes, pas tous, mais un petit noyau tout de même!). C’était ma première alerte.


Deuxième alerte

Puis viens le Whisky live. Comment se fait-il que le rhum, l’armagnac et autres alcools se retrouvent au cœur d’un salon pourtant dédié au Whisky? Deuxième alerte.


Troisième et dernière alerte!

Pour rester dans l’univers des salons, viens le Rhum Fest! HSE possède l’un des plus grands stands et expose fièrement ses finitions du monde. Des rhums, fini en fût de Sauternes, de sherry, D’Islay, Pedro Ximenez, Highland, Oloroso, Porto, Sauterne, Soukras White Wine… Oui, mais c’est quoi du Porto, de l’Olorosso ou du Pedro Ximenez. Troisième et dernière alerte! Surtout qu’HSE sont loin d’être les seules à pratiquer des finitions.


Bien avant les finitions, le rhum mature pour la plupart dans des fûts de Bourbon. Mais c’est quoi du Bourbon? Ou dans d’ancien fût de Cognac. Et le Cognac, qu’est-ce donc?


Historiquement et techniquement parlant les vins et spiritueux sont liés entre eux.

Historiquement, quand on parle de rhum, le cognac et le whisky ne sont jamais bien loin. Techniquement, les méthodes de production des différents spiritueux sont sensiblement identiques. Les différences vont essentiellement résider dans le choix de la matière première et la fermentation.


Pour comprendre le rhum, il m’arrive parfois d’aller chercher des éléments de réponse chez les voisins.

J’ai compris l’intérêt « ou pas », du processus de filtration à froid dans un ouvrage sur le whisky.

Je me suis intéressé au rhum de madère en m’intéressant aux vins mutés « les sherrys ».

J’ai approfondi ma technique de dégustation en m’intéressant à celle du vin et du whisky.


Alors oui, le rhum à son histoire et c’est celle que j’ai choisi de découvrir et d’explorer, mais pour aller plus loin dans ce monde du rhum, l’univers des vins et spiritueux doit tout de même vous être familier, ne serait-ce que théoriquement.


Je vous ferais prochainement le retour de mon dernier salon : France quintessence. Un salon dédié aux spiritueux français (Rhum, whisky, cognac, armagnac, gin, vodka, liqueurs…).


Peace!

66 vues