L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

©2020 rhum héritage

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube
Atelier de dégustation à domicile.png

D'AUTRES SITES A VISITER

DOSSIER SPÉCIAL RHUM AGRICOLE BRUT DE COLONNE.



Du bon, des bruts et des truands?

Depuis quelques années l’univers du rhum est en pleine expansion. Les amateurs, chaque jour plus nombreux, se font de plus en plus exigeants. Ainsi, au delà de leurs gammes classiques, côté professionnel, on s’active à expérimenter de nouvelles choses, pour répondre à la demande criante des passionnés. Des rhums blancs parcellaires (provenant d’une seule parcelle de terre d’un domaine), des rhums mono-variétaux ( provenant d’un seul type de canne), des rhums aux longues fermentations ou encore au brassage et à la réduction lente, parfois même sur plus de deux ans. Des rhums à double maturation, des finishs en fûts spéciaux, des bruts de fûts et pleins d’autres choses encore.

Après la coupe de la canne, le broyage et la mise en fermentation du jus de canne avant de devenir du rhum, le vésou (jus de canne fermenté) est distillé dans un alambic ou dans une colonne. Le distillat ainsi obtenu, titrant entre 65%vol et 75%vol, se nomme le brut de colonne ou brut d’alambic. Le rhum est à ce stade, l’identité, le cœur, la nature mère de la distillerie qui le produit.

Le rhum obtenu, est le résultat d’un terroir, de la matière première récoltée, d’une fermentation propre à chaque distillerie et enfin de l’appareil à distiller choisi pour donner vie à cet or blanc.

Dans ce dossier, c’est justement de rhums agricoles bruts de colonne dont il est question.


Initialement, le rhum brut de colonne ne se consomme pas directement, bien qu’il soit très chargé en arômes. Il est d’abord réduit à un certain degré, avant d’être embouteillé, puis commercialisé. Historiquement,en Guadeloupe on boit le rhum à 50%vol, en Martinique à 55%vol et à Marie-Galante 59%vol. Aujourd’hui, la quasi-totalité des marques, proposent dans leur gamme des rhums blancs embouteillés à différents degrés. 50%vol; 52,5%vol; 55%vol; 59%vol; 62%vol sont les degrés que l’on retrouve le plus souvent.

Il aura fallu attendre 2001 pour voir commercialiser le premier rhum blanc agricole brut de colonne. Bien souvent en avance sur son temps, très attentif à l’évolution des mœurs et des habitudes de consommation, c’est la distillerie Martiniquaise Neisson qui joua le rôle de précurseur, en embouteillant son rhum brut de colonne, c’est à dire sans réduction, à 70%vol. Celui-ci fût baptisé tout simplement « l’Esprit ». Aujourd’hui, Neisson produit également un deuxième but de colonne. Un bio coulé et embouteillé à 66%vol.

Ce n’est que 16 ans plus tard, en 2017, que nous assistons à la commercialisation d’un autre brut de colonne. Cette fois-ci en provenance de la Guadeloupe, avec la sortie du Longueteau « Genesis ».

Pour aller dans le sens de l’adage populaire « jamais 2 sans 3 », à peine quelques mois plus tard, c’est l’embouteilleur Indépendant Old Brothers, qui se chargera d’en proposer un en provenance de la distillerie Bielle à Marie-Galante.

À ce jour, nous avons donc la possibilité de déguster officiellement des rhums bruts de colonne en provenance des 3 principales îles des Antilles Françaises. Je dis officiellement, car même si elles ne les embouteillent pas, toutes les distilleries en produisent. Au cours d’une visite en bonne compagnie du maitre distillateur, si l’occasion vous en est donnée, vous pourrez toujours essayer d’en négocier une petite lichette.

Il y a également une autre marque qui essaie de tirer son épingle du jeu. Et j’ai nommé, la marque Toucan! Lors du dernier salon de la gastronomie des outre-mer et de la francophonie, en plus de leur gamme classique, il était possible pour les connaisseurs de faire l’acquisition d’un sample de 5 cl baptisée « la Toucanette », contenant le rhum brut de colonne de la marque. C’est un rhum qui nous vient de la distillerie Saint Maurice à Saint Laurent du Maroni, unique distillerie de Guyane Française. Après « la Toucanette », un embouteillage grand format serait-il dans les tuyaux?

A la lecture de l’article, certains s’interrogeront sur mon oubli dans cette catégorie du rhum la Perle Brut, produit par A1710. Mais non, ça ne l’est pas! La Perle Brute, est un brut d’Alambic. Si c’est bien un rhum agricole, embouteillé à son degré de coulage, il n’est pas distillé dans une colonne mais dans un alambic hybride, couplant un alambic à repasse classique à une petite colonne à 7 plateaux.


Côté consommateurs, l’engouement pour les bruts de colonne, est tout simplement une réponse au besoin de se sentir au plus proche des distilleries. L’envie de consommer des produits chargés d’authenticité, sans triche, sans ajouts, a également contribué à cet intérêt pour les bruts de colonne.


Pour répondre à la question en titre, avant de vous laisser avec mon retour de dégustation de ces 4 références, il y a effectivement dans cet article, des bruts « de colonne », du bon et aucun truand à l’horizon!


Place à la dégustation!


Neisson l’Esprit - 70 cl - 70%vol

Limpide et fluide, le nez est fin et développé. C’est suave. Les 70%vol se fondent parfaitement dans le liquide. Les arômes fruités de citron vert et de mangue éveillent notre odorat en douceur. Une fraicheur marine vient caresser les notes sucrées et végétales de canne fraiche encore sur pied.

Contre toute attente au vu des degrés annoncés sur la bouteille, l’attaque est douce. En milieu de bouche, les agrumes font la loi. Le citron vert fera autorité jusqu’à la fin et plus encore. Les notes poivrées, réglissées et herbacées auront néanmoins trouvé un accord pour s’unir afin de tenir tête aux agrumes bien présents.

La longueur est interminable, prolongeant ainsi notre plaisir vers l’infini.


Longueteau Genesis -70 cl -73,51%vol

Limpide et dense, le nez est très expressif sur la sucrosité de la canne accompagnée d’une fraicheur mentholée. Les 73,51° sont parfaitement intégrés. Les notes florales de fleur de canne s’entremêlent à celles de mandarine et d’ananas frais. C’est gourmand à souhait.

La bouche est vive et puissante. les arômes de réglisse et de poivre prennent beaucoup de place. Des notes de pain grillé rendent la dégustation de ce rhum blanc, plutôt atypique. Cela dit, les marqueurs classiques d’une distillation de pur jus de canne à sucre refont rapidement surface, avec les notes d’agrumes, de fruits exotiques et de canne fraiche.

La fin de bouche se prolonge sur des notes herbacées.




Toucan Toucanette - 5cl - 70,6%vol

Limpide et dense, le nez est frais et développé sur la canne fraiche. La dégustation nous amène au cœur du terroir Guyanais. Les marqueurs que l’on retrouve dans le Toucan à 50° sont également présents dans cette version non réduite. L’alcool se fond parfaitement bien pour nous laisser apprécier les arômes gourmands qui émanent du verre. Des arômes portés sur la sucrosité de la canne et les fruits exotiques, appuyés d’une fraicheur florale très agréable.

En bouche, des notes d’agrumes apportées par le zeste de pamplemousse et de citron vert se mêlent aux saveurs épicées de réglisse et de gingembre frais. C’est vif et légèrement piquant.

La longueur en bouche persiste sur les agrumes.


Old Brother’s - 50 cl - Bielle 72,8%vol

Limpide, d’une texture dense, presque huileuse, le nez est très expressif. Le bouquet aromatique embaume la pièce. Nul besoin de porter le verre au nez pour en apprécier les arômes de canne fraiche qui s’y dégagent. Après quelques minutes de repos les notes fruitées de mangue et de litchi, ainsi que les notes épicées de miel et de poivre vert nous transportent au cœur des caraïbes. L’alcool est parfaitement intégré.

En bouche, l’équilibre est parfait. L’attaque est vive, mais finit tout en douceur. Les marqueurs que nous avions au nez, se retrouvent en bouche, avec une accentuation des notes épicées en fin de bouche avec la réglisse et le clou de girofle.

Sublime!


J'ai écris cet article il y a quelques mois...Depuis d'autre rhums agricoles "brut de colonne" sont commercialisés. Notamment, un deuxième embouteillage Old Brother "Bielle" titrant cette fois-ci à 72,6%vol et un brut de colonne de la distillerie "La Favorite" proposé par l'embouteilleur indépendant l'Esprit.


Peace!